Patrimoine historique : les (bonnes) surprises de l’histoire

Patrimoine historique : les (bonnes) surprises de l’histoire

Paris IIIᵉ (75)

Les missions d'architecte de copropriété réservent des surprises à la hauteur de la très riche histoire du patrimoine bâti parisien. Missionné par le syndic d'un immeuble au cœur du Marais (Paris IIIᵉ), pour valider le projet de travaux privatifs imaginés par un confrère architecte, l'équipe LAMM SAGL a eu la chance d'admirer de somptueux plafonds, probablement d'époque Louis XIV, conservés depuis trois siècles sous un faux plafond. Un spectacle réservé aux spécialistes du patrimoine bâti historique !

Architecte de copropriété du 43 rue de Saintonge (Paris IIIᵉ), une rue ouverte au 17ᵉ siècle au cœur du Marais, LAMM SAGL a été appelé pour avis sur le projet d’un confrère impliquant des modifications de charpentes bois verticales en chêne dans l’appartement de son client privé situé au 1ᵉ étage sur rue de cet ancien hôtel particulier.

L’enjeu pour le confrère architecte est de s’assurer auprès d’un charpentier et d’un ingénieur spécialisé en charpente bois que son projet respectera la stabilité du bâti exigée par la loi pendant au moins une heure en cas d’incendie : combinaison de la longueur, du poids à supporter, de la section et de la nature des pièces de charpentes tant horizontales que verticales…

En tant qu’architecte conseil de la copropriété, l’équipe spécialisée dans la préservation du patrimoine bâti toutes époques de LAMM SAGL aura à valider le projet pour que la copropriété l’accepte. C’est dans ce cadre qu’elle s’est rendue sur place et a pu à cette occasion admirer lors de la mise à nu du gros œuvre, des plafonds susceptibles de dater de l’époque de Louis XIV, soit du début du 18ᵉ siècle. Encore en très bel état de conservation grâce aux faux plafonds les ayant préservés depuis quelques trois siècles, ces merveilles seront restaurées.

Lettre d’information

Souscrivez pour recevoir les dernières news par email.

LAMM SAGL, filiale d' © 2021 | Tous droits réservés — Mentions légales